A notre sujet : Comment nous travaillons avec vous

À noter - reportages au sujet du 28 avril 2009


La CSPAAT désire apporter des précisions concernant certaines statistiques qui ont été citées dans diverses déclarations récemment concernant les activités du Jour de deuil, le 28 avril de cette année. Des commentaires et statistiques publiés dans des journaux et sur divers sites Web concernant le Jour de deuil - que la CSPAAT marque pour rendre hommage aux travailleurs décédés dans tout le pays - ont été cités hors contexte ou sans explication.

Voici les chiffres concernant le nombre total de demandes de prestations acceptées pour des lésions ou maladies professionnelles, avec ou sans interruption de travail, de 2004 à 2008 :

  2004 2005 2006 2007 2008
Total des lésions et maladies 274 834 277 404 260 760 252 985 241 571

Source : CSPAAT

Et voici les chiffres concernant le nombre total de décès résultant de lésions traumatiques ou d’autres causes directes, survenus l’année où ils ont été déclarés, de 2004 à 2008 (ces chiffres ne tiennent pas compte des maladies professionnelles). Le nombre de cas déclarés a diminué de 2006 à 2008.

Décès 2004 2005 2006 2007 2008
Ministère du Travail 45 54 62 50 46
CSPAAT 89 74 77 91 63
Les deux (34) (44) (38) (41) (31)
Total des décès résultant de lésions traumatiques ou d’autres causes directes 100 84 101 100 78

Source : Ministère du Travail et CSPAAT

Lorsqu’on inclut au total des décès les demandes de prestations acceptées pour maladies professionnelles, les chiffres augmentent et fluctuent parce qu’ils comprennent des décès causés par des maladies professionnelles apparues lors d’une année précédente et non pas lors de l’année de déclaration du décès.

Total des décès 2004 2005 2006 2007 2008
Décès résultant de lésions traumatiques ou d’autres causes directes 100 84 101 100 78
Décès causés par des maladies professionnelles (demandes de prestations acceptées par la CSPAAT) 196 259 230 279 257
Les deux - - - -  
Total des décès 296 343 331 379 335

Source : Ministère du Travail et CSPAAT

Les statistiques sont plus pertinentes lorsqu’elles sont citées en tenant compte de leur contexte et expliquées. Les chiffres fournis ici (et sur les sites Web de la CSPAAT et du ministère du Travail) portent sur les demandes de prestations acceptées, qui ont été étudiées et approuvées par la CSPAAT.

La Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (CSPAAT) et le ministère du Travail se sont engagés à rendre les lieux de travail plus sains et sécuritaires afin de bâtir une économie forte et prospère qui puisse fournir aux Ontariennes et Ontariens la meilleure qualité de vie au monde.

Dans le cadre de cet engagement, le gouvernement de l’Ontario et la CSPAAT s’efforcent de réduire le taux des lésions dans les lieux de travail de l’Ontario. Pour mieux s’assurer que toutes les parties du lieu de travail se concentrent sur le problème que représentent les lésions reliées au travail, et pour résoudre ce problème, le ministère du Travail et la CSPAAT ont modifié la méthode de déclaration des lésions et des décès reliés au travail en 2005. La méthode de déclaration unique et uniforme qui a été adoptée reflète plus fidèlement la fréquence de ces incidents dans les lieux de travail de l’Ontario. C'est ce qu'on appelle l'harmonisation.

L’harmonisation permet d’obtenir plus de précision en intégrant les renseignements des deux organismes. Cette mise en commun des points de repère statistiques fournit une indication claire de la façon dont la CSPAAT et le ministère du Travail atteignent leurs objectifs de réduction du nombre des lésions, maladies et décès professionnels.

Le nombre actuel des lésions avec interruption de travail n’a pas changé par rapport à l’ancienne méthode de compilation des statistiques. Toutefois, la taille estimée de la main d’?uvre a changé. Auparavant, le ministère du Travail utilisait les estimations de Statistique Canada pour le total de la main d’?uvre, mais ce nombre incluait les secteurs non couverts par la CSPAAT. Les différences entre les chiffres déclarés par les deux organismes ont entraîné une certaine confusion chez le public et dans les médias. La méthode de déclaration harmonisée combine les lésions avec interruption de travail des annexes 1 et 2 de la CSPAAT pour créer un ensemble de statistiques sur les lésions pour tous les employeurs couverts aux termes de la Loi sur la sécurité professionnelle et l'assurance contre les accidents du travail. La déclaration harmonisée des décès traumatiques comprend les chiffres du ministère du Travail et de la CSPAAT et est mise à jour chaque année. Cette méthode permet de refléter plus fidèlement le nombre des décès survenus dans tous les lieux de travail de l’Ontario.

Pour plus de précision, notamment sur la répartition des lésions avec et sans interruption de travail ainsi que les décès par catégories, veuillez visiter : http://www.wsib.on.ca/wsib/wsibsite.nsf/Public/fr_currentstatistics